Article de blog

Tuto danse #2 : découvrir et apprendre les isolations avec les hanches

Par 3 juin 2020Aucun commentaire

Nous avions évoqué avec vous lors d’un précédent tuto, les isolations avec le buste. A priori, vous aviez plutôt apprécié nos conseils et nous en sommes ravis. Alors aujourd’hui on vous parle des isolations avec les hanches dans ce nouveau tuto de danse. Utilisées dans de nombreuses disciplines dansées, les hanches font partie des zones du corps à savoir maitriser. Cet article revient sur les choses essentielles à connaitre quand on veut pratiquer les isolations avec les hanches.

Vous préférez pratiquer et apprendre en dansant ? Consultez notre tuto de danse en vidéo sur notre chaîne Youtube.

 

 

Les isolations avec les hanches : un peu d’anatomie

Pour comprendre comment fonctionne les isolations avec les hanches, il faut d’abord comprendre ce qui bouge. Ces isolations mobilisent la région du bassin. Le bassin est constitué de plusieurs os (le sacrum, le pubis, l’illium ou encore les ischions). Il est aussi constitué de plusieurs muscles (les psoas, les piriformes mais aussi les muscles fessiers). Chacun produit un mouvement différent quand il est contracté ou relâché.

Le bassin joue un rôle important dans le corps humain. Il protège les organes internes (les organes génitaux, mais aussi la vessie et le gros intestin). C’est aussi une région du corps qui a longtemps été associée à la féminité. Le lien entre le bassin et la possibilité d’enfanté y est pour quelque chose bien sûr. Ce n’est donc pas étonnant que de nombreuses disciplines utilisent les hanches dans leur mouvement féminin. C’est le cas des danses latines mais aussi des danses orientales et American Tribal.

Néanmoins gardez à l’esprit que les danses ne sont pas genrées et que les hommes peuvent tout à fait pratiquer ces mouvements. Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous conseillons ce très bon ouvrage qui donne un éclairage sur les concepts de genre dans la danse : « Non, la danse n’est pas un truc de filles » par Hélène Marquié.

tuto danse bassin

Un peu d’anatomie pour mieux comprendre ce mouvement.

Nos conseils pour la pratique de ce tuto de danse

Ce tuto de danse se concentre sur les isolations de bassin. Comme vous allez mobiliser vos hanches de façon précise, n’oubliez pas de vous échauffer. On peut ressentir très vite des tensions dans la zone des hanches alors soyez prêt pour les courbatures qui peuvent apparaitre le lendemain. Si vous n’êtes pas habitués à mobiliser vos hanches, allez-y doucement et soignez vos mouvements. Vous gagnerez en amplitude progressivement. Il est toujours préférable d’avoir un mouvement correct techniquement mais avec moins d’amplitude, que très ample mais avec un placement incorrect.

Veillez à toujours garder une belle posture. Souvent quand on travaille les hanches on a tendance à se relâcher. Gardez le bassin maintenu et les épaules placées.

Enfin, mettez votre plus belle tenue de sport. Et c’est parti !

Quelles sont les différentes isolations de hanche abordées dans ce tuto ?

Les isolations avec les hanches sont dépendantes de l’anatomie du bassin mais aussi de ses possibilités bio-mécaniques. Ainsi dans ce tuto de danse nous avons décidé de nous concentrer sur deux directions : un mouvement sur les côtés (droite et gauche) et un mouvement sagittal (d’avant en arrière).

L’isolation de hanches sur le côté.

L’isolation de hanches sur le côté est très utilisée en danse orientale par exemple. Ici je vais balancer mes hanches à droite et à gauche, en transférant le poids de mon corps d’un pied sur l’autre. Le mouvement est vif. C’est ce qu’on appelle un accent.

Dans notre tuto de danse en vidéo, Elisa vous donne un conseil : imaginez que vous avez des tambours de chaque côté et que vous devez taper dessus avec les hanches. Il faut donc que votre mouvement soit percussif.

Comme c’est une isolation, seules les hanches bougent de droite à gauche. Maintenez une belle posture et gardez les épaules dans votre axe verticale : elles ne doivent pas être entrainées. Vos genoux doivent être relâchés pour permettre à votre bassin d’être complètement relâché lui aussi.

Ce mouvement aura par la suite plusieurs variantes : pieds plus ou moins écartés, mouvements doublés, mouvements lockés etc. Si vous ne savez pas du tout de quoi nous sommes en train de parler ce n’est pas grave ! Vous le saurez très vite en suivant un prochain tuto de danse.

L’isolation de hanches d’avant en arrière

D’abord, faites très attention à ce mouvement. Comme nous l’expliquons dans notre tuto, il est très facile d’aller trop loin en arrière et de se faire mal. Ce mouvement doit être contrôlé et effectué en conscience.

Ici, il va s’agir de ramener le bassin vers l’avant en contractant les muscles du bas du ventre. Ensuite le bassin va être entrainé vers l’arrière en respectant la contraction des muscles du bas du dos et en relâchant le bas du ventre. Vous comprenez ? Si non, rendez-vous sur notre tuto de danse en vidéo.

Comme l’indique Elisa, en règle générale quand on accélère, il est préférable de simplement relâcher la contraction des muscles du bas ventre pour ne pas forcer sur les lombaires.

Et si on s’amusait à faire des carrés ?

Après avoir détaillé ces deux sortes d’isolations avec le bassin, on vous propose un petit jeu. Et si on faisait des carrés ? C’est un super bon exercice pour commencer à travailler l’automatisme de votre mouvement et ainsi voir si vous le maitrisez.

D’abord prenez une belle posture. Ensuite, commencez votre carré avec les hanches par la droite. Amenez le bassin devant. Après, il faudra aller à gauche, puis enfin relâcher. Pas si facile en réalité ! Souvent d’ailleurs on est à l’aise dans un sens et beaucoup moins dans l’autre. Un des secrets de votre réussite c’est de garder les genoux bien relâchés pour avoir un bassin disponible.

Si vous êtes super à l’aise : accélérez !

Les erreurs à ne pas faire quand on fait les isolations de bassin

isolation avec le bassin

3 erreurs à ne pas faire dans ce tuto de danse.

Dans notre tuto de danse, Elisa vous a donné trois conseils pour éviter les erreurs sur ce mouvement d’isolation avec le bassin.

La première erreur : seules les hanches bougent. C’est une isolation donc comme son nom l’indique, le buste ne doit pas suivre ou s’opposer au mouvement du bassin. Maintenez donc bien le haut du corps.

La deuxième erreur concerne la direction d’avant en arrière. Je ne dois pas aller trop loin en arrière pour protéger mes lombaires.

La troisième erreur c’est de négliger sa posture ! Gardez une belle ouverture de coeur avec les épaules tenues en arrière, sans tension néanmoins dans la zone du sternum ou des omoplates. Tenez vous droit.e et ne laissez pas le buste partir en avant ou en arrière.

A vous de jouer ! 

Elisa

À propos de Elisa

Je m'appelle Elisa. Je suis la directrice artistique de Studio K. Je suis professeure de danse depuis 10 ans et enseigne les danses orientales au pluriel ainsi que le Yoga. Venez nous rencontrer lors de votre cours d'essai gratuit.

Laisser une Réponse

trois × 1 =