Skip to main content
Article de blog

TOP 5 des meilleures danses latines à pratiquer !

Par 1 mai 2023août 7th, 2023Aucun commentaire

Vous cherchez à apprendre une danse latine que ce soit dans une école de danse ou en soirée ? Vous rêvez de savoir danser la salsa ou la rumba lors de votre ouverture de bal de mariage, mais la différence entre toutes ces danses ne vous saute pas aux yeux ? Dans cet article, je vous propose de découvrir 5 danses latines en détail. Je vous partage leur histoire et ce qui les différencie des autres. Vous voulez en savoir plus sur les danses latines ? C’est parti !

Sommaire

couple danse latine minLes danses latines sont-elles des danses de salon ?

Les danses de salon ont été désignées au début des années 1950 en opposition à la danse rock’n’roll. Bien qu’elles se dansent souvent en couple, ces danses peuvent aussi se danser en groupe ou en solo. Ce terme regroupe en fait les danses qui se pratiquaient au sein des bals, des soirées dansantes ou dans les guinguettes.

Les danses de salon sont issues de divers pays comme la valse en Europe, le flamenco en Espagne, le tango en Argentine ou encore la salsa à Cuba. En général, on oppose les danses de salon traditionnelles, appelées « danses standards » aux danses latines.

D’une part, les danses standards sont souvent d’origine anglo-saxonne. Dans ces danses, les deux partenaires sont toujours en contact en se tenant dans les bras l’un de l’autre ou par la main. Ce sont des danses telles que la valse viennoise, le foxtrot ou le quickstep.

Tandis que les danses latines sont, quant à elles, originaires des anciennes colonies espagnoles ou portugaises d’Amérique du Sud (Brésil, Argentine…) ou des Antilles hispaniques comme Cuba, Porto Rico et Haïti.  Dans les danses latines, il y a souvent plus de liberté de mouvement. En effet, les partenaires peuvent se lâcher et danser côte à côte. Certaines danses latines peuvent même se danser seul. De plus, ces danses sont réputées pour leur sensualité et leur dynamisme. Voyons de plus près de quoi il s’agit…

tango danse latine minLe TOP 5 des danses latines à pratiquer

1-La Salsa

La salsa est à la fois un rythme musical et une danse. On l’associe à l’île de Cuba et à Porto Rico où cette musique serait née dans les années 1950. Néanmoins, c’est à travers des artistes américains que la salsa a commencé à voyager, notamment avec le groupe Fania-All-Star à partir de 1968. En effet, ce groupe de musiciens connaît un immense succès lors de ses concerts à New York, au Panama, en Asie, en Afrique et même en Europe. Peu à peu, la salsa se diversifie et prend des influences aux quatre coins du monde. Ce qui offre aujourd’hui une danse d’une grande richesse en constante évolution. Par ailleurs, le cinéma a également contribué à faire connaître la salsa notamment avec le film Dirty Dancing sortir en 1987 et Dance with me en 2005. Ainsi, au début du XXIe siècle, la salsa est de plus en plus pratiquée dans les écoles de danse en Europe. Généralement, on apprécie son côté sensuel, dynamique, mais aussi sa convivialité.

2-La Bachata

La bachata est une danse originaire de la République Dominicaine. Née autour de 1960, elle s’est développée dans les années 80 et 90, suite à l’explosion du tourisme sur cette île. Ainsi, la bachata détient peu à peu une réputation internationale, si bien qu’elle est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO en 2019.

Concrètement, la bachata est un mélange de tango, de cha-cha-cha, de boléro et de merengue. En général, elle se danse sur une musique latino, avec un rythme bien spécifique. Comme les 5 danses latines de ce top, c’est une danse remplie de sensualité, qui se pratique souvent à deux. Bien qu’on rallie souvent la salsa et bachata, cette dernière est considérée comme plus accessible, notamment grâce à son rythme assez simple. On distingue plusieurs courants de bachata : la bachata moderne, dominicaine et sensuelle.

3-La Rumba

Tout comme la plupart de ces 5 danses latines, la rumba est à la fois un genre musical et une danse. Son origine n’est pas assurée, mais on estime qu’elle a été créée au XIX siècle à Cuba. À l’époque, c’est une musique populaire, faite de chants et de percussions. Les percussions sont effectuées à l’aide de tiroir d’armoires, de cuillères en bois ou encore de boite de cigares. Puis la rumba se transforme peu à peu avec l’influence des ethnies africaines qui y prêtent notamment leurs tambours, les « tumbadoras » et leurs rythmes. On retrouve alors plusieurs courants : columbia, yambu et le guaguanco. Ce dernier est la forme la plus populaire de la rumba encore aujourd’hui. Cette danse s’est popularisée au fil des siècles en voyageant à travers le monde. Elle est inscrite au patrimoine culturel immatériel de l’humanité depuis 2016. 

Par ailleurs, le terme “rumba” signifiant “fête” en espagnol, on parle parfois de rumba pour désigner des styles de musiques ou de danses qui n’ont rien à voir avec la rumba traditionnelle. C’est notamment le cas quand on parle de “rumba de salon” ou de “rumba congolaise”. Ces différents styles ne doivent donc pas être confondus.

4-Le Cha-cha-cha

Le cha-cha-cha est à la fois un genre musical et une danse originaire de Cuba. Son origine est attribuée au compositeur et violoniste cubain Enrique Jorrin au milieu du XXe siècle qui avait pour volonté de simplifier la rythmique du mambo afin de pouvoir le danser plus facilement. La danse cha-cha-cha est donc apparue en même temps que le genre musical, avec des pas de base très différents de la salsa et de la rumba. Sa particularité réside dans sa rythmique, où on compte « deux trois » « quatre et un ». Un décompte qui a donné son nom à cette danse, parfois aussi nommé “triple mambo”. Par la suite, le professeur de danse “Monsieur Pierre” et sa compagne Doris Lavelle ont développé un autre courant, plus codifié qui a permis d’intégrer le cha-cha-cha au sein des compétitions de danse de salon. Il a notamment simplifié les pas de base de cette danse cubaine et y a donné le nom de “cha-cha”.

5-La Samba

La samba est une danse joyeuse, originaire du Brésil. Comme toutes les 5 danses latines de ce top, c’est avant tout un genre musical dont l’origine remonte au début du XVIIe siècle, dans les favelas brésiliennes. En effet, la samba est née en tant que danse de rue pratiquée par les esclaves des colonies portugaises. Son rythme binaire est très caractéristique ainsi que sa musique, où l’on retrouve beaucoup de percussions.

carnaval de rio rumba 5 danses latines minAprès l’abolition de l’esclavage, cette danse latine se déplace peu à peu dans tout le pays comme à Sao Paulo et à Rio. Mais, elle est souvent jugée obscène et n’est pas reconnue par les classes sociales aisées. Les premiers morceaux de samba sont enregistrés au début du XXe siècle, notamment le titre “Pelo Telefone”, interprété par Mauro Almeida et Donga. Son succès est alors immédiat et naturellement, les premières écoles de samba voient le jour.

Chaque année, ces écoles organisent un grand défilé animé au Brésil, avec des danseurs et des percussions. Un évènement qui deviendra peu à peu le célèbre carnaval de Rio.

Concrètement, la samba brésilienne se danse en 2 ou 4 temps. Elle est sensuelle et rapide. De nos jours, on voit souvent des représentations de samba en solo. C’est la “samba No Pé”, souvent interprétée dans les carnavals. On y retrouve d’importants jeux de jambe et mouvement du bassin. Néanmoins, il existe énormément de variantes de la samba comme la “samba de gafiera”, “la samba funk” ou “la samba reggae”.

 

Vous avez désormais une liste des 5 danses latines à pratiquer. Que vous soyez débutant en danse ou expérimenté, vous trouverez forcément la danse idéale pour vous. Dans tous les cas, ces disciplines vous feront voyager, découvrir votre sensualité et simplement passer un bon moment ! Alors, à vos talons de danse et lancez-vous.

Je m'appelle Elisa. Je suis la directrice artistique de Studio K. Je suis professeure de danse depuis 10 ans et enseigne les danses orientales au pluriel ainsi que le Yoga. Venez nous rencontrer lors de votre cours d'essai gratuit.

Laisser une Réponse

1 × 5 =