Article de blog

Avoir un pied de danseuse : un travail de longue haleine

Par 21 octobre 2020Aucun commentaire

Ils vous portent, vous font danser, vous font mal parfois. Eux, ce sont les pieds ! Et en danse, c’est un peu un de nos outils de travail. D’ailleurs, avoir un pied de danseuse, avec un cou-de-pied très marqué, parfaitement courbé, est un but à atteindre pour plusieurs danseurs et danseuses. De nombreux exercices au sein des cours de danse le travaillent et peuvent vous permettre d’obtenir ce magnifique pied dit de danseuse. C’est un critère esthétique important. Dans cet article, votre école de danse à Nice Studio K, vous explique ce qu’est un pied de danseuse et comment le travailler. 

travailler son cou-de-pied

La danse, c’est le pied !

Avoir un pied de danseuse : qu’est-ce que le cou-de-pied ?

Anatomiquement, le « cou-de-pied » qualifie le dessus du pied qui est relié au niveau articulaire avec la cheville. Souvent il est confondu avec le mot « coup de pied ». Pourtant étymologiquement, on employait le terme « coude-pied » : le coude du pied qui permet l’articulation entre le bas de jambe et le pied.

Au-delà des muscles de la cheville et du cou-de-pied, il y a aussi plusieurs tendons et ligaments qui entrent en compte et qui doivent amener de la souplesse au pied et à la cheville pour obtenir cet arche si prisé.

Cette partie bombée est au centre de l’attention des danseuses et danseurs, notamment dans les cours de danse classique. Avoir un joli arche, bien dessiné, reste encore aujourd’hui un critère esthétique important. Notons toutefois qu’il ne fait pas de vous une bonne ou bon danseur.se.

Des prédispositions anatomiques ?

Evidemment, comme dans n’importe quel domaine, nous ne sommes pas tous égaux. A l’image de certaines danseuses ou danseurs qui n’ont jamais pratiqué de danse et qui ont une souplesse naturelle, certaines personnes ont aussi un cou-de-pied naturellement marqué. La souplesse de la cheville est un premier élément. La cambrure naturelle du pied et le creux au niveau de la voute plantaire sont un deuxième élément. Les personnes qui ont les pieds dits « plats » auront bien plus de mal voire ne pourront jamais obtenir cet arche parfait.

Aussi, si vous ne parvenez pas à avoir ce fameux « pied de danseuse », n’insistez pas ! Il a pu exister par le passé des exercices terribles qui imposaient cette courbure aux pieds des danseurs dès le plus jeune âge (pied coincé sous des armoires, poids posés sur la pointe des pieds des danseurs, professeur qui s’assaillaient sur leur cou-de-pieds). Le risque de blessure irréversible est immense et à ne pas négliger ! 

En revanche, avec du travail vous pouvez rendre votre pied plus harmonieux, sans vous faire mal. Votre cou-de-pied sera alors plus musclé et plus étiré, tout en respectant votre anatomie.

Travaillez son cou-de-pied pour avoir un pied de danseuse

Studio K votre studio de danse à Nice vous donne quelques conseils pour travailler vos cou-de-pieds et obtenir ainsi de magnifique pieds de danseuses harmonieux.

Voici donc, comme nous avons pu le faire pour travailler votre souplesse, quelques idées d’exercices.

Ne pas négliger l’échauffement

Vous le savez : l’échauffement c’est primordial ! Même quand on travaille des zones très ciblées comme les pieds, il faut s’échauffer ! Alors installez-vous pieds nus, faites rouler vos chevilles à droite et à gauche. Vous pouvez aussi faire un petit jeu en essayant de soulever un par un tous vos orteils puis en les reposant. Il est possible aussi de faire un autre exercice très ludique :  essayer d’attraper un foulard au sol avec votre pied.

Il peut être aussi intéressant de travailler votre équilibre : placez-vous sur une jambe et essayez de tenir votre équilibre. Vous travaillerez ainsi votre proprioception et les muscles profonds et stabilisateurs.

Vous pouvez enfin vous échauffer et réveiller vos pieds en les massant. Votre meilleur allié est une balle de tennis : faites la rouler sous le pied pour assouplir le dessous de votre pied, l’aponévrose plantaire.

Avoir des pieds de danseuse

Un pied de danseuse, ça se travaille

Pointe et flex : une base solide de travail

Pour assouplir votre pied, rien de mieux que de travailler vos pointés et vos flex. Dans les pointés, essayez surtout d’allonger la ligne de vos orteils, sans les recroqueviller. Vos orteils doivent rester étirés. Dans ce travail, essayez de contrôler votre mouvement et d’insister sur chaque étape pour réellement renforcer votre pied et votre cou-de-pied. Vous pouvez aussi vous aider d’un élastique pour aller légèrement plus loin sans pour autant vous faire mal.

(Voici notre sélection sur Amazon)

Vous pouvez aussi varier cet exercice avec un autre que l’on appelle parfois  » les pompes des orteils« . En posture assise, cheville et jambe étirées au maximum, essayez de ramener les orteils vers votre visage. Puis repoussez vos orteils, sans bouger ni votre cheville ni votre pied.

Vous verrez que vous gagnerez en souplesse rapidement.

Les dégagés et le travail sur demi-pointe

Voici encore deux exercices que vous pouvez effectuer lors de vos cours de danse et aussi dans la vie de tous les jours : les dégagés et les demi-pointes ou relevé.

Dans les dégagés, prenez le temps d’articuler votre mouvement et de pousser votre pointe de pied au maximum. Ne négligez pas non plus le mouvement de brossé sur le sol.

Pour la demi-pointe, c’est un exercice qui permet de renforcer votre cou-de-pied et d’étirer l’aponévrose plantaire. Même chez vous, vous pouvez vous entrainer à marcher sur la demi-pointe. Cela va renforcer votre cheville et travailler votre pied de danseuse. Pensez à bien repousser le sol dans cet exercice.

Pieds de danseuse

Un exercice incontournable : la demi-pointe

On espère que ces conseils vous aideront à améliorer votre cou-de-pied, que ce soit dans vos cours de danse académique mais aussi dans vos cours en talons. N’hésitez pas à nous faire vos retours et à nous poser vos questions.

Bon travail !

 

Elisa

À propos de Elisa

Je m'appelle Elisa. Je suis la directrice artistique de Studio K. Je suis professeure de danse depuis 10 ans et enseigne les danses orientales au pluriel ainsi que le Yoga. Venez nous rencontrer lors de votre cours d'essai gratuit.

Laisser une Réponse

un × quatre =