Skip to main content
Article de blog

Comment créer un spectacle de danse ?

Par 5 mai 2021juillet 26th, 2023Aucun commentaire

Que vous soyez danseur, élève danseur, mais peut-être aussi animateur ou maîtresse d’école, vous vous demandez comment créer un spectacle de danse ? Créer un spectacle de danse n’est pas une chose facile. Dans cet article, c’est moi Elisa Lhortolat, directrice artistique de l’école de danse Studio K à Nice qui vais vous donner mes meilleurs conseils. Etape par étape, vous saurez comment créer un spectacle de danse sans rien oublier.

comment créer un spectacle de danse ?

C’est parti pour le lever de rideau !

Sommaire

Comment créer un spectacle de danse : la forme juridique à choisir

Avant de vous demander comment créer un spectacle de danse, il faut vous poser la question de la forme juridique de ce spectacle, surtout si vous comptez le présenter sur une scène. La raison est simple : la plupart des salles de spectacle vous demanderont une attestation d’assurance de type responsabilité civile pour valider votre réservation.

Aussi,  le statut associatif semble le plus simple pour pouvoir créer votre spectacle de danse. Vous pourrez ainsi justifier d’un statut professionnel, présenter des statuts de création si on vous les demande, et bénéficier de divers documents légaux comme la fameuse attestation d’assurance responsabilité civile.

Ne négligez pas cette étape très importante car selon les préfectures, la validation de ce statut peut prendre un certain temps (en moyenne entre 1 et 2 mois). Ça serait dommage de rater la réservation de sa salle de spectacle pour des questions administratives.

Entrons maintenant dans le vif du sujet : comment créer un spectacle de danse ? Quelles sont les étapes à suivre pour concevoir un spectacle de danse ?

Etape 1 pour créer un spectacle de danse : choisir le thème de son spectacle

Même s’il existe des spectacles de danse avec des chorégraphies diverses et variées sans lien entre elles, mon expérience me fait dire qu’avoir un fil conducteur c’est un plus ! Il permettra à votre spectateur de se sentir emporter dans l’histoire et de ne pas s’ennuyer. Rien de pire que de voir la salle se vider à mesure que le spectacle avance !

Avec un thème de spectacle de danse solide, même le papa fan de “metal music”, pas du tout (du tout) intéressé par la danse et qui est juste venu voir les 3 minutes de chorégraphies de sa fille en danses du monde risque d’être pris au jeu. Et ça pour moi c’est ma plus grande victoire !

Comment créer un spectacle de danse autour d’un thème intéressant me direz-vous ? Pour ça rien de plus compliqué. Demandez-vous ce qui vous anime, ce qui vous plait. Y’a-t-il un film qui vous inspire particulièrement ? Y’a-t-il une époque historique ? Un pays ? Vous pouvez aussi regarder un peu les thèmes que font les autres écoles de danse pour vous donner de l’inspiration (sans les copier bien sûr !). Souvent les mêmes thèmes reviennent et sont des valeurs sûres : le cinéma, le tour de monde, ou encore la Renaissance par exemple.

Si vous voulez aller plus loin et que vous n’êtes pas super fan des thèmes que l’on voit partout, pourquoi ne pas créer votre propre histoire. C’est ce que j’aime faire ! Comme un conte pour enfant, je construis une histoire et les grands thèmes de cette histoire. Cela permet de tenir les gens en haleine. Car tout le monde aime les histoires !

Mon conseil

Ayez avec vous (dans votre téléphone ou ailleurs) une liste dédiée aux thèmes de spectacle. Dès que vous voyez un film (film de danse ou pas), un clip, un tableau (peu importe) qui vous inspire un thème : notez-le ! Ce sera facile d’y revenir ensuite.

Étape 2 : Réfléchir aux chorégraphies et à l’enchaînement de celle-ci

Une fois que vous avez votre thème, comment allez-vous créer votre spectacle de danse ? Quels seront les grands tableaux ? Disons par exemple que vous avez choisi de travailler sur le petit chaperon rouge. Il vous faudra au moins une scène champêtre (le petit chaperon rouge dans les bois), la scène du loup et de la grand-mère, la scène du loup et du chaperon rouge, et enfin la scène avec le chasseur. L’enchaînement parait logique et suis l’histoire. Réfléchissez au nombre de tableau qu’il vous faut. Si c’est pour une prestation événementielle, le temps du spectacle sera peut-être plus court que pour un spectacle de fin d’année.

Souvent on a un grand thème, et puis on manque d’inspiration ensuite. Comment créer un spectacle de danse autour d’un thème précis ?  Demandez-vous simplement quels sont les sous-thèmes ! Si je reprends l’exemple du petit chaperon rouge, je peux me servir de cette ambiance champêtre et créer peut-être un tableau sur le thème des champignons. pourquoi pas un tableau sur les arbres. Je peux aussi choisir de me concentrer sur la scène du loup et de la grand-mère en faisant un tableau sur la terreur.

Mon conseil

Une fois votre thème choisi, prenez un moment pour lister les grandes lignes de votre histoire ainsi que tous les sous-thèmes. N’hésitez pas à demander autour de vous ce que le thème ou l’histoire inspire aux gens. Ça peut vous donner des idées auxquelles vous n’auriez pas pensé.

🎁CADEAU🎁
🎁CADEAU🎁

Envie de profiter d’un cours de danse en talons de 30 minutes gratuitement ?

Adresse e-mail non valide

Étape 3 : Trouver les musiques et attribuer les chorégraphies aux groupes

Une fois que l’on a notre enchaînement et nos différents tableaux, il reste deux étapes cruciales ! Attribuer les chorégraphies aux groupes et trouver les musiques !

Comment créer un spectacle de danse : le casse-tête de la conduite

Quel professeur de danse n’a jamais été face au dilemme de la conduite. Comment créer un spectacle de danse efficace quand on a des élèves qui font au moins 6 cours par semaine ?! Ils sont partout et le souci, c’est qu’il faut calculer leur temps de changement de costume.

Il va vous falloir beaucoup de patience et surtout un cerveau bien branché à cette étape ! N’hésitez pas à faire une première ébauche et à la faire relire à vos danseurs qui pourront vous dire “ah non là je dois enchaîner deux chorégraphies, ce n’était pas prévu”.
Si vous n’avez pas du tout le choix et qu’un élève danse dans deux tableaux successifs dans votre spectacle de danse, tenez-en compte dans le costume, la chorégraphie et la scénographie.

Pensez également, si vous avez des danses de couple type danses latines, que les deux partenaires doivent avoir assez de temps pour se changer.

inventer un spectacle

Le casse-tête de la conduite du spectacle : un dur moment à passer

Mon conseil

L’erreur à ne surtout pas faire, c’est de faire sa conduite une fois seulement que toutes les chorégraphies ont été attribuées un peu au hasard ! NE FAITES JAMAIS ÇA ! (oui je crie car c’est la pire chose à faire !!). Vous risquez de vous retrouver avec des élèves qui doivent enchaîner 4 chorégraphies, sans délai pour se changer. Vous allez donc devoir faire quelque chose que je déteste : meubler ! Et le risque ?  Vous allez casser le rythme de votre spectacle et perdre vos spectateurs dans un profond ennui.

Trouver les musiques

Vous avez votre histoire. Vous avez l’ordre de votre spectacle de danse. Reste à trouver les musiques. Ici encore, la conduite que vous aurez mis en place sera utile. Il faut que votre choix de musique arrive après tout ça. Pourquoi ? Si vous avez un tableau très triste, avec une scène qui nécessite de l’introspection et du jeu, vous n’allez pas la faire jouer aux groupes éveil (3-4 ans). Ou alors peut-être pas de la façon dont vous l’imaginez ! Et donc la musique sera choisie en conséquence.

Avoir la conduite vous permet aussi d’alterner entre musique dynamique et musique plus apaisée.

J’aime à dire que le rythme d’un spectacle c’est un peu comme un électrocardiogramme. Il faut des moments très punchy et des moments plus mélancoliques. Maintenant à vous de vous laisser emporter dans votre quête de musiques. D’écouter ce qui se fait comme musique actuelle. De revenir vers des classiques.

Mon conseil

Ayez dans votre téléphone une playlist dédié aux “inspirations spectacles“. De cette façon on n’est jamais à court d’idées. Et si c’est le cas, demandez autour de vous les musiques qui les inspire actuellement.

Etape 4 : la scénographie

C’est la dernière étape mais pas des moindres ! Comment créer un spectacle de danse sans penser à la scénographie ! Même sans trop de moyens, c’est ce qui fait vraiment la différence !

Choisir les costumes

C’est pour tout vous avouer l’étape que je déteste le plus ! J’ai souvent une idée bien précise et à moins d’avoir une couturière qui fait tout sur-mesure ( quelle chance ! mais quel coût) on trouve rarement dans le commerce l’idée précise que l’on a. Alors n’hésitez pas à nommer quelqu’un dans vos groupes pour vous assister et trouver des pièces qui peuvent rappeler l’univers de votre spectacle.

Pensez aussi aux changements de costume avec votre conduite sous les yeux : si on reprend l’exemple de l’élève qui doit malheureusement enchainer deux tableaux, vous en avez tenu compte dans votre chorégraphie mais tenez-en compte dans le costume également !

Vous pouvez également penser à des maquillages qui changent un peu du traditionnel smocky eyes noir. Mais dans ce cas-là calculez combien de temps les danseurs mettent à le faire et surtout à l’enlever.

Mon conseil

Cher.e professeur.e de danse : vous avez des idées bien arrêtées au sujet des costumes et c’est chouette ! Mais vos élèves ont aussi leur complexe (beaucoup commence la danse pour maigrir ou lutter contre leur timidité) et leur taille ( qui n’est pas toujours du 34 -voire jamais- et c’est OK !). Tenez-en compte ! Chacun doit être mis en valeur et se sentir à l’aise pour danser avec et sans miroir !
(et arrêtez de faire porter des leggings blancs, c’est moche et transparent)

faire un spectacle de danse

Si vous avez des talents de couturière : mettez les à profit dans la création de costume !

Réfléchir aux décors et aux lumières

Comment créer un spectacle de danse sans penser aux décors et aux lumières ?

Vous pouvez bien sûr mettre sur la scène des accessoires qui resteront tout au long du spectacle. Veillez à ce que ceux-ci soient TOUJOURS ignifugés (c’est-à dire rendus ininflammables) pour des raisons évidentes de sécurité.  Vous pouvez aussi utiliser des accessoires pour un tableau seulement. À ce moment-là définissez en amont qui doit amener et emporter cet élément du décors de façon claire !

Concernant les lumières, ce que l’on appelle aussi “plan de feux“, c’est souvent l’autre gros casse tête des professeurs de danse. Si vous n’avez aucune connaissance technique dans ce domaine, si les mots “gobo“, “douche”, “poursuite” ne vous évoquent pas grand chose : ne vous cassez pas la tête. Indiquez seulement au régisseur lumière l’ambiance que vous souhaitez (ambiance “forêt”, lumière chaude, lumière froide, ambiance inquiétante etc). Vous pouvez également indiquer à un minutage précis un effet de lumière ( un flash lumineux soudain, ou le fond de la scène qui s’éteint etc). Enfin ne soyez pas le pire cauchemar des régisseur lumières : arrêtez les plan de feu de 14 lignes pour un seul tableau, avec 50 couleurs différentes. Ça ne sera pas possible (à moins de louer le stade de France mais c’est un autre débat). Faites simple mais efficace !

J’espère que ces quelques conseils auront pu vous aider à y voir plus clair pour créer un spectacle de danse éblouissant. 

 

Tu devais organiser un spectacle de danse, mais la COVID s’en est mêlé ? Découvre notre fil d’article autour des écoles de danse et du covid.  

Je m'appelle Elisa. Je suis la directrice artistique de Studio K. Je suis professeure de danse depuis 10 ans et enseigne les danses orientales au pluriel ainsi que le Yoga. Venez nous rencontrer lors de votre cours d'essai gratuit.

Laisser une Réponse

13 − 11 =